Jeudi matin, la machine à "détruire le passé" est rentrée en action, pourcommencer l'aménagement du terrain du jardin secret. Le hangard où les enfants recréaient le monde dans la poussière est tombé par terre, gravats d'un coté, poutrelles de l'autre.  Dans la petite maison attenante, nous avions profité de la place disponible pour stocker quelques pots, du terreau, des livres. Les machines étaient s'approchaient.

C'est à ce moment que Patrik passa par là... Il est bon de  chercher son pain assez tôt !!!  Voici son récit :

"Je me suis renseigné auprès des hommes du chantier pour savoir si après le hangar la "petite maison" était au programme de la démolition.
La réponse a été catégorique :"dans 1/4 d'heure" il n'y a plus de maison...
Demi tour express à l'appartement pour prendre la clé et ouvrir la porte; De retour devant celle-ci j'ai constaté qu'elle avait été forcée et plus moyen de l'ouvrir. L'ouvrier a donc été chercher un pied de biche pour la forcer !

Entre temps j'avais appelé Gérard pour qu'il me donne un coup de main pour sortir tout ce qui avait encore un intéret pour AJC. Nous avons donc "sauvé nos meubles (étagère, établi), nos outils et nos bouteilles ...
Les ouvriers ont été prévenus la veille qu'ils devaient s'attaquer à cette partie du futur chantier !
Voilà le récit de cette fin de "notre petite maison" dans le jardin secret de demain...